Cours d’impro

Voilà une sélection des thématiques que j’aborde lors de mes ateliers:

// débutant.e.s //

Les incontournables de l’impro: la spontanéité, l’écoute, les personnages, la construction narrative, les émotions, la relation, le jeu en groupe, le mime, l’utilisation de l’espace, etc.

// entreprises //

L’impro au service d’un objectif spécifique: du team-building, à la prise de parole en public, ou la mobilisation ludique d’un message.

// avancé.e.s //

« Le Harold: aux sources de l’improvisation de Chicago »

Le Harold est un format d’improvisation théâtrale créée par Del Close aux États-Unis qui est rapidement devenus un immanquable des théâtres d’improvisation de Chicago. Le Harold jouit d’une renommée mondiale et est sans aucun doute le format le plus joué aujourd’hui dans le monde anglophone.

« Jouer à deux: de la simple scène au long-format »

« Deux joueurs dans la patinoire », l’arbitre siffle et le jeu débute. La plupart de nos impros se structurent autour de scènes à deux. Comment les rendre efficaces et significatives ? Comment les aborder et, surtout, comment donner un nouveau souffle à cette configuration ? Quels formats de spectacle peut-on créer à deux ? Ces questions et réflexions guideront cet atelier.

« Western: en avant la musique ! »

L’univers western est un classique du match d’impro. Pour aller au-delà des prénotions, cet atelier nous invite à parfaire notre connaissance du genre, créer des effets de tension et nous immerger dans la musique d’Ennio Morricone.

« No leader ! »

Comment un ensemble peut-il co-créer un espace, une atmosphère, une scène ? Cet atelier nous invite à mettre, plus que jamais, la collaboration au coeur de notre pratique d’improvisateur.trice !

« L’Horreur Lovecraftien »

Howard Phillips Lovecraft, « plus grand artisan du récit classique d’horreur du vingtième siècle » selon Stephen King, a marqué le siècle d’incontournables classiques. Ses romans et nouvelles font la part belle a une cosmologie tout aussi fascinante qu’angoissante : « le mythe de Cthulhu ». Cet atelier nous invite à élargir notre connaissance de cet univers horrifique, d’interpréter des personnages typiquement « lovecraftiens », ainsi que de créer des effets de suspens, d’angoisse et de folie.

Une envie de concrétiser un atelier ?